Une création musicale et théâtrale pour conteur, viole de gambe, danseuse et ensemble instrumental. 

En hommage à l’oeuvre de Jean Giono. Conception et musique originale · Jean-Pierre Seyvos.

Composé à partir des différents textes de Jean Giono et de sa nouvelle L’homme qui plantait des arbres, ce spectacle est écrit pour un conteur (Pierre Deschamps), une viole de gambe (Marie Suzanne de Loye), une danseuse (Mathilde Rader), un quintette à corde et un orchestre citoyen. Toutes ces personnes sont rassemblées pour le chant d’un monde dans lequel l’imaginaire, la musique et l’ensemble du vivant (les montagnes, les fleuves, les rivières, les arbres, les oiseaux, le ciel et le vent) ont une place essentielle.

 

Durée du projet :  

Le Chant des arbres se jouera à la Mégisserie de Saint-Junien (87) le samedi 17 octobre à 20h30 et le dimanche 18 octobre à 17h.

 

Assistante à la mise en scène et dramaturgie Chloé Latour. Scénographie Françoise Henry. Création électroacoustique et spatialisation sonore Olivier Duperron. Conteur Pierre Deschamps. Viole de gambe Marie-Suzanne de Loye. Danseuse Mathilde Rader. Ensemble instrumental Quintette à corde professionnel et ensemble instrumental à corde et vents citoyens. Pour la création Quintette à cordes d’élèves et anciens élèves du CNSMD de Paris : Lou Dufoix – Blandine Lilamand – Audrey Sproule – Polina Streltsova – Violaine Willem. Et l’orchestre amateur le Symphoenix ainsi que le Groupe M. Collaboration artistique S-Composition Chantal Latour.

 

 

Production : S-composition / La Mégisserie / Ministère de la Culture / SACEM / OARA Office Artistique Nouvelle Aquitaine

Jean-Pierre Seyvos est compositeur en résidence au théâtre de la Mégisserie, scène conventionnée pour les arts, les imaginaires et l’éducation populaire, Saint-Junien (87), Nouvelle Aquitaine, dans le cadre du dispositif de compositeur associé dans les scènes pluridisciplinaire soutenu par le Ministère de la Culture et la SACEM.