Je chante, tu chantes, nous enchantons

Un spectacle fait avec des paroles, des bruits, des sons, des chansons d’habitants de Saint-Junien, de Rochechouart et d’ailleurs. Un spectacle créé avec les habitants, porté par leurs voix et leur présence « en scène », dans une scénographie originale.

Conception et direction artistique Jean-Pierre Seyvos, à partir des propositions des habitants et du travail mené avec eux par Chantal Latour, Charlène Martin et Jean-Pierre Seyvos. Avec les habitants impliqués, Charlène Martin, chanteuse et improvisatrice, et Pascal Contet, accordéoniste et improvisateur

Pendant plus d’un an, de mystérieuses retrouvailles ont lieu un peu partout dans le pays. A deux amis, à dix complices d’un matin, à cinq, avec quelques feuilles remplies de mots ou de notes rangées dans des chemises cartonnées, ils se rencontrent pour écrire, chanter, pour essayer, pour découvrir. Ils sont jeunes ou moins, ils ont une chanson en mémoire, au fond de leur sac, de leur guitare, de leur placard. Ils ont une chanson à inventer, ils ont envie de partager. Parce que le chant est comme un bon gâteau, on le cuisine et on le mange ensemble, on s’en pourlèche les babines et les cordes vocales. C’est à un festin de chants auxquels nous vous invitons. Mais c’est aussi un spectacle fait de scènes composées avec toutes sortes de sons et de voix d’hier et d’aujourd’hui, préparé par plus de quatre-vingt personnes. Ce spectacle va parler d’ici, du quotidien, de souvenirs aussi. Sur des compositions originales ou sur des airs que vous reconnaîtrez, parce que la chanson c’est un patrimoine commun, une manière de dire notre, votre vie. Je chante, tu chantes, nous enchantons ou comment la chanson populaire et la musique contemporaine deviennent des complices de souffle et de cœur.

Durée du projet : du printemps 2015 au printemps 2016. Représentation à la Mégisserie (87) le dimanche 6 mars 2016, 17h, durée 2 heures. 

Dû au succès, le spectacle est repris dans une nouvelle forme Les Fraternelles pour le 14 juillet 2016.