Chloe Latour, avocate, metteure en scène et médiatrice artistique 

Après une formation classique au Conservatoire d’Art Dramatique Nadia Boulanger (Paris), Chloé étudie la composition et la mise en scène à l’Ecole Internationale de Théâtre Jacques Lecoq (Paris).

Avocate au barreau de Paris, elle fait le choix en 2007 de se consacrer uniquement à l’écriture et à la mise en scène. Aux Etats-Unis, sa rencontre avec Anne Bogart (SITI Cie, NY) la forme à de nouveaux outils de composition et de training (Viewpoints, Suzuki).

Co-directrice de Soif Compagnie, elle développe un théâtre de création dans lequel le corps et le mouvement ont une place prépondérante et elle met en scène plusieurs spectacles pour la troupe.

En partenariat avec la ligue de l’enseignement, Chloé initie et dirige, avec Luigi Cerri, un chantier de création partagée nommé Fabrique de Terriens. Ce collectif, réunissant des scientifiques, des artistes et des citoyens, cherche à faire émerger une nouvelle sensibilité aux questions écologiques.

Dans ce cadre, Chloé met en scène avec F. Ait-Touati et Bruno Latour Gaia Global Circus, de P. Daubigny (Festival Reims Scène d’Europe 2013, Comédie de Reims).

Avec S-composition, Chloé participe à la création de l’opéra citoyen Humanimal à la Ferme de Villefavard en 2018 et assiste à la mise en scène Jean-Pierre Seyvos pour la création Le Chant des arbres à la Mégisserie de Saint-Junien en 2020. Au même endroit, elle co-dirige avec le Collectif Où atterrir ?, réuni autour de Bruno Latour, le projet pilote Nouvelles descriptions des territoires et nouvelles formes de participation à leur transformation soutenu par le Ministère de la transition écologique et solidaire.

Elle développe des pédagogies innovantes en accompagnement à l’enseignement sur la cartographie des controverses (Programme IDEFI Forccast, Telecom Paristech, Science po Paris) et à la prise de parole en public.