A l’écoute de la Zone critique

18 février 2023 au Collège des Bernardins à Paris (75)
15 octobre 2022 au Théâtre de La Poudrerie à Sevran (93)

Juin 2022 à Etigny (89)
Janvier 2022 à ZKM – Center for Art and Media à Karlsruhe en Allemagne
24 et 25 avril 2021 à la Mégisserie Saint Junien (87)

A l’écoute de la Zone critique

Un nouveau monde composite et composé
Concert-performance – Musique ancienne et contemporaine

Comment la musique nous fait sentir et comprendre le monde dans lequel nous habitons.

Un récit porté par le géochimiste Jérôme Gaillardet, la voix de Bruno Latour et un cycle musical composé par Jean-Pierre seyvos avec la Cie lyrique Les Epopées et le designer sonore Olivier Duperron.

Avec

Les Epopées
Claire Lefilliatre, voix
Agnès Boissonnot-Guilbault et
Marie-Suzanne de Loye, violes de gambe
Arnaud Condé, flûtes à bec, dulcianes et basson
Stéphane Fuget, orgue et direction

Olivier Duperron, création sonore
Ensemble citoyen composé d’habitants du territoire de (re)création

Avec les voix de Bruno Latour et Jérôme Gaillardet

Direction musicale : Jean-Pierre Seyvos

Composition : Jean-Pierre Seyvos en collaboration avec les chanteurs et musiciens

Conception / direction artistique / mise en scène :
Jean-Pierre Seyvos et Chloé Latour



Photo Matt Palmer, Unsplash

Jérôme Gaillardet

Depuis son développement aux Etats-Unis, la science de la zone critique se répand dans le monde et se manifeste par le développement de programmes et d’infrastructures de recherche qui prennent la forme d’observatoires (les zones critiques), sortes de plateformes pluridisciplinaires où se retrouvent les scientifiques de plusieurs disciplines, à l’instar du réseau OZCAR (Observatoires de la Zone Critique). Coordination : Jérôme Gaillardet.

Bruno Latour

La notion de « zone critique » est un changement assez profond – pour ne pas dire radical – de représentation du monde. Elle rend caduque l’idée de Nature et d’une humanité distincte de cette dernière, et elle abolit définitivement la notion « d’environnement », ce terme qui permet de penser comme si l’humanité était séparée physiquement, physiologiquement, de cet « environnement ».

Changement de monde

Selon la thèse du philosophe Bruno Latour, nous sommes arrivés à une nouvelle époque de changement de représentation du monde, comparable à celle que les révolutions coperniciennes et galiléennes provoquaient à la fin du XVIème siècle.
A cette époque la Terre cessait d’être au centre du monde pour devenir ce globe terrestre qui tourne autour du soleil dans un univers infini. Les grandes découvertes donnaient alors à penser le monde comme n’ayant pas de limite.

Réaliser aujourd’hui que nous vivons en fait dans une mince pellicule à la surface de la Terre, la Zone critique, qui concentre l’ensemble du vivant et dont l’épaisseur ne fait que quelques kilomètres, est un véritable changement de paradigme.

Ce projet met en musique ces changements de pensée, en partant de musiques du premier baroque, au tournant du XVIème siècle en Italie, et en s’immergeant progressivement au coeur de la Zone critique par les pièces musicales de Jean-Pierre Seyvos, compositeur de musique contemporaine proche de Bruno Latour, la voix de Jérôme Gaillardet et les images de Camille de Chenay.

Qu’est-ce que la « zone critique » ?

C’est la mince pellicule de la planète, qui va du sol jusqu’à l’atmosphère, et qui est fabriquée par tout le vivant. Quelques kilomètres vers le haut et vers le bas…
Cette pellicule, très réactive, est interconnectée : l’eau, les gaz de l’atmosphère, les minéraux…
De multiples organismes vivants interagissent les uns avec les autres et façonnent ce « monde » dans lequel nous évoluons. Cette zone est nommée « critique » car elle l’est pour l’ensemble du vivant dont nous faisons partie intégrante ; critique, de plus en plus pour nous qui y vivons.
C’est cette zone qui concentre notre ressource en eau, celle qui nourrit le vivant et où s’organisent les écosystèmes.
Mais c’est aussi là que nous stockons nos déchets et où les activités humaines pèsent le plus lourdement.

Ecriture

L’oeuvre est constituée d’un cycle de pièces, dont les différents mouvements s’attachent :

  • A rendre compte des multiples jeux et couches de superpositions, interactions de ce qui constitue l’ensemble du vivant et le monde.
  • A évoquer les sentiments, les « affects » que peut générer cette « découverte », mais également ceux dont nous avons besoin pour nous rendre capables d’appréhender intellectuellement et  sensoriellement ce changement.

Il s’agit de proposer des formes musicales, qui permettent de nous rendre plus sensibles à ce nouveau monde.

De composer une petite forme d’opéra mettant en scène et en sons un monde dont les innombrables voix se tissent et se recomposent de façon continue en une matière d’une densité aussi incroyable que variable.

Chaque nouvelle représentation sera une forme de recréation par l’association d’un ensemble vocal citoyen composé de personnes habitant le territoire.

Ressources :

Expo Critical Zone au ZKM – Center for Art and Media à Karlsruhe en Allemagne
en janvier 2022

Scattering – The Beginning of a New Adventure :
https://zkm.de/en/media/video/scattering-the-beginning-of-a-new-adventure

Isabelle Moindrot :
Réécouter le monde / Atterrir en musique
Culture et Recherche 145 – Création artistique et urgence écologique